Le Kéfir : Profiter de ses Vertus pour la Flore Intestinale

Comment préserver sa flore intestinale ? Comment retrouver ou améliorer son bien-être digestif ? Grâce à un probiotique naturel puissant, le kéfir. Cette boisson fermentée légèrement pétillante vous apportera plaisir et confort digestif. Si vous vous demandez pourquoi et comment boire du kéfir, vous êtes au bon endroit. Kéfir de fruits ou kéfir de lait, bénéfices sur la santé de votre ventre, recette de kéfir maison, etc. Je vous révèle ici tous les bienfaits du kéfir sur le microbiote intestinal, et toutes mes astuces pour profiter pleinement de ses vertus. 

Qu’est-ce que le Kéfir ?

Le kéfir est une boisson fermentée originaire du Caucase. Il est obtenu grâce à la fermentation de ses grains dans du lait ou de l’eau sucrée et fruitée. 

Il en existe donc deux formes : 

  • le kéfir de fruits ;
  • et le kéfir de lait.

Si vous n’en avez jamais entendu parler, c’est un breuvage santé à découvrir d’urgence !

Sa saveur acidulée et son pétillant en font une boisson rafraîchissante de prédilection pour allier plaisir et santé.

Aliment vivant, rempli de micro-organismes et d’oligo-éléments, il favorise une bonne santé intestinale. Cette levure riche en bonnes bactéries constitue un probiotique naturel facile à intégrer dans votre alimentation.

Propriétés bénéfiques du Kéfir sur la flore intestinale

Lumière sur la population microbienne de nos intestins

Qu’est-ce que le microbiote intestinal (ou flore intestinale) ?

Il s’agit de l’ensemble des micro-organismes vivants, tels que bactéries, virus, parasites, champignons, présents dans notre intestin. Ce dernier contient environ 100 000 milliards de bactéries pour un total de plus de 2 kg en moyenne.

L’équilibre du microbiote intestinal est complexe et reste aujourd’hui encore mystérieux.

Cependant, nous savons que les bactéries présentes dans nos intestins jouent un rôle prépondérant pour notre santé.

Le stress, l’alimentation, la sédentarité, ou encore la prise d’antibiotiques influent sur la qualité et la quantité des bactéries composant notre flore intestinale. L’écosystème peut alors être mis à mal par moment, et cela se traduit rapidement sur notre état général :

Favoriser l’équilibre microbien avec les boissons fermentées

Les boissons fermentées, et plus généralement les aliments fermentés, sont à présent reconnus comme bénéfiques pour la santé de la flore intestinale. En effet, en repeuplant notre microbiote de bonnes bactéries, ils ont un effet protecteur sur notre bien-être digestif.

Ainsi, les bienfaits du kéfir sur le microbiote intestinal sont nombreux.

Plus précisément, il permet de :

  • rééquilibrer le système digestif ;
  • fortifier la flore intestinale ;
  • lutter contre les inflammations intestinales ;
  • favoriser le transit en cas de constipation ;
  • prévenir les gastrites ;
  • renforcer le système immunitaire grâce à un microbiote intestinal en bonne santé.

Profiter pleinement des bienfaits du kéfir sur le microbiote intestinal

Où en trouver et comment le consommer ?

Il est possible de trouver du kéfir prêt à l’emploi, principalement dans les magasins biologiques, au rayon frais. Kéfir de lait ou kéfir de fruits vous apporteront globalement les mêmes bénéfices.

Cependant, une fois ouverte, la bouteille doit être consommée assez rapidement pour profiter au maximum de ses bienfaits.

Je vous recommande :

  • de le boire bien frais ;
  • et de démarrer votre journée par un grand verre à jeun le matin. 

Il est également possible de réaliser des cures de kéfir plus ou moins régulières en fonction de vos besoins et sur les conseils d’un professionnel de santé.

Et si vous aimez cette boisson fermentée, pour une action plus économique et écologique, vous pouvez fabriquer votre propre kéfir.

Comment fabriquer son kéfir ?

En plus d’être plus économique et écologique, une fabrication maison vous permettra de profiter au maximum de toutes les propriétés de cette boisson.

Trouver ses grains de kéfir

Traditionnellement, les grains de kéfir se transmettent grâce au bouche-à-oreille. 

En effet, si vous commencez à en parler autour de vous, vous serez peut-être surpris du nombre de personnes qui en ont chez eux. Et vous trouverez sans doute quelqu’un ravi de partager avec vous ses grains et sa recette.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez en trouver entre particuliers. Notamment sur les réseaux sociaux ou les forums. Sans doute y dénicherez-vous également des tas d’astuces. 

Enfin, vous pouvez vous renseigner dans un magasin biologique, certains en vendent. 

Ma recette de kéfir de fruits maison

Une fois vos précieux grains trouvés, la recette est très simple et vous permettra de profiter pleinement des bienfaits du kéfir sur le microbiote intestinal.

Ingrédients :

  • 3 cuillères à soupe de grains de kéfir ;
  • 700 ml d’eau de source ou minérale ;
  • 3 cuillères à soupe de sucre de canne (indispensable pour nourrir les grains) ;
  • 1 fruit sec selon vos goûts (figue, abricot, etc.) ;
  • 1 tranche de citron.

Étapes de la recette :

  1. Versez l’eau dans un bocal en verre, ajoutez le sucre et remuez avec une cuillère en bois jusqu’à dissolution.
  2. Ajoutez le fruit sec, la tranche de citron et les grains de kéfir.
  3. Couvrez le haut du bocal avec un linge tenu par un élastique.
  4. Laissez-le ensuite reposer 24 à 48 h à température ambiante, à l’abri de la lumière. 
  5. Filtrez la boisson avec une passoire et versez-la dans une bouteille en verre (de préférence avec un bouchon mécanique pour la pression due à la fermentation), que vous conserverez au réfrigérateur et consommerez dans les 3 jours.

C’est prêt, dégustez !

Une fois la boisson filtrée, récupérez les grains dans la passoire. Pour les conserver, vous pouvez :

  • les sécher dans un torchon propre et les garder dans un bocal au réfrigérateur,
  • les verser dans un peu d’eau sucrée (4 g de sucre pour 100 ml d’eau) à conserver également au frais,
  • ou les congeler.

Vous pourrez réutiliser ces grains de kéfir à l’infini et les partager à votre tour avec votre entourage.

Précautions et contre-indications

Bien que super boisson santé, la consommation de kéfir peut être contre-indiquée dans les cas suivants :

  • en cas de cancer du système gastro-intestinal ;
  • en cas de maladie du foie, la fermentation du kéfir entraînant une petite production d’alcool ;
  • chez les femmes enceintes ou allaitantes et chez les enfants.

Par ailleurs, il doit être bu à distance de la prise de médicaments contenant du biphosphonate, du fluorure ou des tétracyclines afin d’éviter toute interférence dans l’absorption du médicament.

Enfin, une consommation excessive de kéfir peut avoir l’effet inverse et provoquer des désordres digestifs. De ce fait, je vous recommande de ne pas consommer plus d’un verre de kéfir par jour.

Maintenant que vous êtes au point sur les bénéfices santé de cette super boisson fermentée, je vous propose de me dire en commentaire quelle est votre propre recette. Êtes-vous plutôt kéfir de fruits comme moi, ou kéfir de lait ?

Si cet article vous a plu et que vous souhaitez bénéficier de conseils individualisés pour soulager vos troubles digestifs, je serais ravie de réaliser avec vous un bilan personnalisé en naturopathie. En cabinet à Nîmes et à Lyon, ou en visio, prenez rendez-vous dès maintenant, ou apprenez à me connaître pour en savoir plus sur ma pratique de naturopathe spécialiste des troubles digestifs.

feuilles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aurélie Duhamel
L'Audacieuse Naturo
----------------------------------
22 rue Pizay
69001 Lyon
----------------------------------
60 avenue Jean Jaurès
30900 Nîmes
07 80 96 14 97

Reçois ma newsletter !

Tous droits réservés - Site créé par Atweb Creation - Identité visuelle par Presse ta com

Ce site n’utilise que des cookies nécessaires à son fonctionnement où a des fins statistiques et qui ne collectent pas d’informations personnelles.